Claude Nicati

Avocat - Associé

A propos

Me Claude Nicati est né le 10 mars 1957. Il est marié, père de trois enfants et même grand-père, et est établi depuis 1990 dans le canton de Neuchâtel.

Après des études universitaires à Lausanne, puis une formation d’avocat dans le canton de Berne, il a occupé des fonctions de cadre et de magistrat dans l’entier de la chaîne de l’enquête pénale et est donc à même de conseiller utilement les personnes impliquées, à quelque titre que ce soit, dans une procédure.

Domaines d'activité

  • Droit pénal général
  • Plus particulièrement, longue expérience dans le domaine de la criminalité organisée (organised crime) et du blanchiment d’argent (money laundering)
  • Entraide internationale en matière pénale
  • Droit administratif et droit public
  • Droit de la construction et de l’aménagement du territoire
  • Droit de l’énergie et de la communication
  • Droit de la circulation routière
  • Droit des personnes et de la famille
  • Droits réels
  • Droit des contrats (bail, travail, etc.)
  • Droit de la responsabilité civile
  • Droit des sociétés et droit commercial
  • Droit des assurances sociales (AI, assurance chômage…)
  • Exécution forcée (faillites, poursuites, etc.)
  • Droit international privé
  • Assistance et conseil lors de procédure d’arbitrage

Engagements

  • Avocat au barreau neuchâtelois
  • Membre du Conseil de l’Ordre des Avocats Neuchâtelois (OAN) en qualité de trésorier
  • Membre de la Fédération Suisse des Avocats (FSA)
  • Membre du Barreau Pénal International (International, Criminal Bar ; BPI – ICB)
  • Avocat accrédité auprès de la Cour Pénale Internationale à la Haye aux Pays-Bas (CPI – ICC)
  • Avocat au Barreau de la Cour pénale internationale (ICCBA-ABCPI)
  • Membre de l’Union Internationale des Avocats (UIA)
  • Conférencier régulier au Cambridge International Symposium on Economic Crime

Carrière

  • Licence en droit de l’Université de Lausanne en 1983
  • Brevet d’avocat bernois en 1986
  • Certificate of Advanced Studies (CAS) en économie et finances publiques (2019) à l’Université de Neuchâtel (CAS in Public Economics and Finance at the University of Neuchâtel)
  • Remplaçant des commandants de la police municipale biennoise puis de la police cantonale neuchâteloise (1986 – 1996)
  • Juge d’instruction neuchâtelois (1997 – 2001)
  • Procureur général suppléant de la Confédération (2001 – 2009) en charge de la lutte contre le crime organisé et le blanchiment d’argent
  • Conseiller d’État neuchâtelois en charge du Département de la gestion du territoire (DGT) (2009 – 2013)
  • Président du Gouvernement neuchâtelois (2010-2011)
  • Membre de conseils d’administration et de fondation (2013 – )
  • Membre du comité d’associations caritatives et sportives
  • Past Président de la section neuchâteloise du Mouvement européen Suisse
  • Vice-président du Mouvement européen Suisse au niveau national

« Pour faire, il faut faire »
citation attribuée à feu Jean-Pascal Delamuraz

« Ce qui prend le plus de temps est ce que l’on ne fait pas »

Biographie

Me Claude Nicati est né le 10 mars 1957. Il est marié, père de trois enfants et même grand-père, et est établi depuis 1990 dans le canton de Neuchâtel.Après des études universitaires à Lausanne, puis une formation d’avocat dans le canton de Berne, il a occupé des fonctions de cadre et de magistrat dans l’entier de la chaîne de l’enquête pénale et est donc à même de conseiller utilement les personnes impliquées, à quelque titre que ce soit, dans une procédure.
Son activité au sein de la justice neuchâteloise durant plus de quatre ans et de huit ans au sein du Ministère public de la Confédération lui permet de savoir pratiquement quelles sont les difficultés et quelles sont les exigences posées au magistrat pour qu’un dossier puisse être renvoyé devant un tribunal. Cette expérience est précieuse aujourd’hui encore.Au niveau de la Confédération, en sa qualité de Procureur général suppléant, il a dirigé, durant huit ans, des équipes de procureurs fédéraux en charge de la lutte contre la grande criminalité internationale (criminalité organisée, blanchiment d’argent, terrorisme, etc.). Il a personnellement aussi conduit des enquêtes sensibles dans ces domaines et soutenu l’accusation devant le Tribunal pénal fédéral (TPF). Ces activités lui ont ouvert de nombreuses portes au plan international, encore fort utiles aujourd’hui.

En particulier ses connaissances de la matière pénale lui ont permis d’être un conférencier régulier lors du International Symposium on Economic Crime du Jesus College de l’Université de Cambridge.

Il a encore eu le privilège, au sein de la justice militaire, d’être successivement juge d’instruction, auditeur (procureur) puis président de tribunal. Il a été en charge des seules affaires de crimes de guerre jugées en Suisse. Cette expérience est rare et profitable.

Finalement, la législature de quatre ans qu’il a accomplie comme Conseiller d’État de la République et canton de Neuchâtel en charge du département de la gestion du territoire (DGT; actuellement DDTE) est aussi un atout. Durant cette législature, il a eu le privilège de présider notamment la Conférence des directeurs des transports de Suisse occidentale (CTSO) et le Conseil des pouvoirs publics de EOS Holding.

Il est également l’auteur de deux publications en relations avec ses activités antérieures de procureur.
Il est membre actuellement du groupe de travail Justitia 4.0 ayant pour but la numérisation et la transformation de la Justice suisse en qualité de représentant des avocats.

Image bandeau